Les règles de stationnement

Le stationnement ne doit ni gêner la circulation des personnes (sur un trottoir) ni celle des voitures, ni représenter un obstacle dangereux.

Informations mises à jour le 08/02/2024
Interdiction de stationner à gauche et à droite.

Quatre infractions

  • Le stationnement est gênant :

    • Sur un emplacement réservé à l’arrêt des véhicules de transport public, affecté à un service public ou pour certaines activités (autobus, taxis, véhicules de livraison, etc.), 
    • Sur une route délimitée par une ligne continue, si le véhicule stationné oblige les autres usagers à franchir la ligne pour le contourner,
    • Sur un pont ou dans un tunnel,
    • Devant une entrée de parking privé où le véhicule gêne l’arrivée ou le dégagement d’une autre voiture,

    En double file,

    • Devant une station de recharge électrique,
    • Sur une bande d’arrêt d’urgence, sans motif.

    Pour en savoir plus : www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000039278148/

  • Le stationnement est très gênant :

    • Stationner sur un trottoir, une voie verte, une bande ou une piste cyclable, un passage piéton et en amont des passages piétons.
    • Devant une bouche d’incendie ou une signalisation routière, 
    • Sur une place réservée au transport de fonds et aux personnes en situation de handicap, 
    • Devant des panneaux de signalisation ou des feux tricolores,
    • Sur les voies réservées aux bus, aux taxis et aux véhicules prioritaires.

    Pour en savoir plus : www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000033706558/2017-01-01


     

  • Le stationnement est abusif lorsque le parking privé est ouvert à la circulation publique et que la voiture est garée depuis plus de 7 jours. Une réglementation locale peut imposer une durée inférieure comme à Paris (24 heures).

  • Le stationnement est dangereux quand une voiture est garée dans un virage, sur une intersection, sur un passage à niveaux, sur l’autoroute...